Catégories
Universitas

La tête déjà dans l’après…

Le premier tour n’était pas encore passé que déjà les états-majors des deux principaux compétiteurs fourbissaient leurs armes pour promouvoir leur écurie. A gauche, c’est Michel Destot qui était à la manœuvre. Le député-maire de Grenoble préside le cercle réformiste “Inventer à gauche” sous le patronage de Michel Rocard. Fin mars, il a organisé une rencontre sur le thème de l’enseignement supérieur et de la recherche, avec le Monsieur Université de l’équipe de campagne de François Hollande et lui-même ancien universitaire : le député (fabiusien) Alain Claeys. Un essai récapitulant les principales conclusions devrait sortir d’ici quelques jours. On y retrouvera les préconisations aujourd’hui largement partagées au parti socialiste : “un contrat d’autonomie entre l’Etat stratège, l’Université et les Territoires” tout en promouvant “l’attractivité universitaire par l’excellence” ainsi qu’une vaste réforme de “l’orientation des élèves pour en finir avec l’échec du premier cycle universitaire”.

A droite, l’un des plus actifs aura été le ministre (juppéiste) délégué au logement, Benoist Apparu. L’ancien rapporteur de la loi Pécresse à l’Assemblée nationale multiplie les cercles de réflexion. Après avoir tenté de ranimer le Club89, il a lancé “Chapitre 2012” avec 12 autres responsables politiques de la majorité, pour alimenter le projet du président-candidat. La contribution d’Apparu ouvre l’ouvrage et en donne le ton : “Au commencement sera l’école“. Il préconise notamment de fusionner l’école primaire et le collège, de mettre en place un deuxième cycle deuxième cycle, “destiné à former les employés et les cadres moyens dont notre société a besoin”, comprenant le lycée, le cycle licence et l’enseignement professionnel et de parachever le tout avec un cycle d’enseignement supérieur long (master et doctorat).

Derrière cet activisme, c’est aussi la bataille des maroquins qui commence à sourdre, comme si les têtes étaient déjà dans l’après-deuxième tour…

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *