Catégories
Pierre Dubois

Recherche. Contrats et Dotations

Financer la recherche par des dotations récurrentes et par des appels à projet dont résultent des contrats de durée limitée ? La question n’est pas nouvelle. Personne ne conteste que les deux modes de financement sont nécessaires. Personne ne conteste que la recherche – ses projets et ses résultats – doit être évaluée. Personne ne conteste la nécessité d’une politique publique de recherche, définissant la stratégie et les priorités.

Le problème est plutôt : où mettre le curseur entre dotations récurrentes et financements par projets ? La politique de recherche du gouvernement sortant a mis l’accent sur le financement par projets (ANR, investissements d’avenir). François Hollande s’est engagé à renforcer les dotations récurrentes des organismes et centres de recherche. La nouvelle Ministre, Geneviève Fioraso, aura à cœur de confirmer rapidement cette orientation, d’annoncer le calendrier des Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Le texte de Samuel Bliman, écrit pour ce blog, retrace l’histoire récente des financements sur projets, en montre les limites et les effets négatifs.“Sous pression de l’économie : universités et recherche” (le texte). Samuel Bliman, professeur émérite à Paris 8, a joint à son texte un article du Guardian, “Science for the Future claims funding policies risk plunging British science and industry ‘back into the Dark Ages”.

Be Sociable, Share!