Catégories
Doctrix

Législatives, ces docteurs recalés

Tous titulaires d’un doctorat, ils étaient en lice pour le 1er tour des législatives sous diverses étiquettes politiques et dans les régions d’attache de vos co-bloggeurs. Ils sont perdants mais nous les félicitons de participer à la vie politique. Et si en dépit de notre vigilance nous en avons oublié, sonnez-nous les cloches (dans les commentaires faits pour çà) !

ILE DE FRANCE

Paris
2e circonscription : Laurent Audouin (Europe Ecologie Les Verts), docteur en physique nucléaire, « Dépendance en énergie des spectres isotopiques de résidus de spallation », Université Paris 6, 2003 avec 4,14 % des votes
Anne-Sophie Godfroy-Genin (Modem-Centre pour la France), docteure en philosophie, «De la doctrine de la probabilité à la théorie des probabilités », Université Paris 4, 2004 => 2,68 %
Christophe DARMANGEAT (LO), docteur en économie, Université Paris 10, « Essai sur la théorie de l’échange inégal », 1991 => 0,25 %

8e circonscription : Christian VAUGE (Front national), docteur en sciences physiques, « Etude théorique et expérimentale de plasmas d’hélium cryogéniques », Université Paris 11, 1972 => 6,15 %

18e circonscription : Bastien FRANCOIS (EELV), docteur en sciences politiques, « La 5e république dans son droit », Université Paris 1, 1992 => 9,55 %

Essonne
Alain VILLEMEUR (Modem-Centre pour la France), docteur en économie, « Nouveau modèle de croissance : une explication des disparités de croissance Etats-Unis – Europe sur la période 1980-2000 », Université Paris-Dauphine, 2002 => 2,32 %

5e circonscription : Gilles LASCHON (Front de gauche), docteur en sciences physiques, « Singularités précisées pour les ondes conormales semi-linéaires », Université de Nice, 1998 => 6,09 %

Hauts-de-Seine
11e circonscription : Jean-Eric BRANAA (divers), docteur en études anglophones, « L’émigration française aux Etats-Unis entre 1945 et 1975, ses caractéristiques, ses spécificités régionales », Université Paris 4, 1993 => 0,76 %

12e circonscription : Sophie WAHNICH (Parti pirate), docteure en histoire, « L’étranger, paradoxe universel : analyse du discours politique révolutionnaire sur l’étranger de la Fédération à Thermidor », Université Paris 1, 1994 => 0,33 %

13e circonscription : Paul CASSIA (Modem-Centre pour la France), docteur en droit public, « L’accès des personnes physiques et morales au juge de la légalité des actes communautaires », Université Paris 1, 2000 => 4,24 %

Seine et Marne
10e circonscription : Gabrielle FRIJA (Lutte ouvrière), docteure en histoire, « Les prêtres du culte impérial dans les cités de la province romaine », EPHE, 2009 => 0,55 %

MIDI PYRENEES

1re circonscription des Hautes-Pyrénées : Irène ZAMBETTAKIS (Nouveau Parti anticapitaliste), docteure en mécanique, «  Contribution à l’étude des systèmes à non-linéarités multiples », Université Lille 1, 1983 => 0,73 %

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.