Catégories
Pierre Dubois

Des élus étudiants rendent compte

Les candidats aux conseils centraux des universités ont tous promis de rendre compte à leurs électeurs, de les informer une fois élus, de les consulter avant de voter des décisions importantes, d’aller les rencontrer sur le terrain au cours de leur mandat, bref de se comporter en élus proches de leurs électeurs. Démocratie “normale” oblige.

C’est possible : la preuve ! Université de Lorraine. Aurélien Martin, vice-président étudiant et ancien président d’Interassos, m’a envoyé deux comptes-rendus : celui des premiers Conseils centraux de l’université qui se sont tenus le 8 juin 2012 et celui du Conseil de la vie étudiante (7 juin). Initiative excellente !

Compte-rendu des Conseils centraux, présidés par le premier président de l’université, Pierre Mutzenhardt (29 chroniques sur le Sup en Lorraine). Les premiers conseils se sont consacrés à leur propre installation : présentation de l’équipe présidentielle, élection des vice-présidents, nomination des personnalités extérieures, bureau du Conseil d’administration, calendrier à court terme… Le bureau du CA est chargé de préparer l’ordre du jour du Conseil. Il faut en saluer la composition car il comprend deux des adversaires de Pierre Mutzenhardt à l’élection présidentielle !

Le compte-rendu d’Interassos donne évidemment la part belle aux élus étudiants. Dans les conseils, ils sont minoritaires et leurs demandes ne sont retenues que si elles ont l’appui d’élus non étudiants. Succès et échecs. Succès. “Le candidat d’InterAssos au poste de VPE, Aurélien MARTIN, étudiant en Pharmacie, est élu“… “La candidature de Cécile LOUVET a été proposée du fait de son expérience et de son expertise. Elle était déjà présente et très investie dans l’ancien CEVU de l’université Nancy 2″.

Échecs. “InterAssos Lorraine regrette fortement le fait que les élus suppléants ne pourront assister aux Conseils Centraux que si leur titulaire ne peut s’y rendre. Cela remet en cause tout un fonctionnement en équipe ainsi que les promesses faites depuis le début de l’Université de Lorraine”… “Nous regrettons et déplorons le choix des personnalités extérieures qui n’ont que très peu de liens avec la vie universitaire. L’absence de personnalités compétentes sur des dossiers tels que la culture ou la santé est dommageable et risque d’empêcher le CVU d’avoir un fonctionnement optimal. Toujours dans le cadre du CVU, il est bon de noter les remarques incessantes des enseignants et BIATOSS sur le fait que c’est un “Conseil de Vie Universitaire” et non “d’étudiants”, ce qui est à lier avec le fait que soient préférentiellement choisies des personnalités extérieures rattachées aux agglomérations plutôt qu’à de réels acteurs de la vie étudiante”.

Compte-rendu du Conseil de vie étudiante (CVE) de la Communauté urbaine du Grand Nancy. “Le CVE travaille sur des propositions par thématique qui seront soutenues en Conseil de la CUGN puis traduites en améliorations concrètes pour les étudiants comme le tarif boursier du titre de transport, l’élargissement des horaires et l’aménagement des équipements sportifs… Lors de la séance plénière du CVE du 7 Juin 2012, il a été présenté l’ensemble des motions travaillées au cours de cette année : élargissement des horaires de transports ; amélioration de la communication sur les offres tarifaires et les dessertes ; ouverture de la communication à visée des usagers étrangers ; réflexion sur la desserte des campus ARTEM et Brabois ; ouverture d’un tarif étudiant sur les dispositifs d’autopartage ; extension du réseau Wifi étudiant”… “Une motion a été rédigée et déposée par InterAssos Lorraine et a été soutenue par le Conseil de la Vie Etudiante. Elle concerne le projet de rénovation de la piscine des Océanautes.

Interassos donne donc un excellent exemple de communication très réactive (comptes-rendus quasi immédiats après la tenue des conseils). Exemple qui peut, doit être suivi par la communication institutionnelle de l’université. Pas si simple : la Com’ ne peut publier que des comptes-rendus validés par les conseils ; il lui faut donc attendre le conseil suivant pour informer !

Toutefois, des comptes-rendus partiels sont possibles. La preuve : le communiqué de l’université sur l’élection du premier vice-président et la nomination des vice-présidents fonctionnels. Bons débuts pour une communication fort transparente ! Souhaitons que les futurs comptes-rendus ne soient pas seulement des relevés de décisions, qu’ils fassent état des débats.

Bibliothèque universitaire. Metz

Be Sociable, Share!