Catégories
Caroline Chanlon

Des communautés et des Hommes (et femmes)

Par définition les communautés regroupent un ensemble d’individus ayant des intérêts ou des objectifs communs. Ces individus collaborent tous à leur manière à la dynamique de la communauté. Certains consultent les informations (la majorité, environ 89% des internautes), d’autres les partagent ou les commentent (environ 10%) tandis que d’autres créent du contenu. Ceux-là ne représentent qu’1%, enfin 1% de 2 milliards, ça fait quand même 20 millions d’internautes qui créent chaque jour des billets de blogs, des posts, des vidéos ou des images.

Silencieux = passifs ?
La plus grande majorité, la masse silencieuse comme on l’appelle est donc constituée de membres qui ne font que “consulter” l’information. Je mets des “” à cette assertion car ces internautes ont pour la plupart du faire la démarche de s’inscrire sur un site pour pouvoir rejoindre la communauté. Pour consulter l’information, ils ont également mis en place une réflexion, une stratégie de recherche peut être qui leur a permis d’arriver sur cette page et de lire cette information précisément. Silencieuse : oui, Inactive : pas vraiment !

Mais il est vrai que certains se démarquent plus particulièrement : les 11% restants ! Car même si les Facebook, Viadéo et autres LinkedIn n’ont pas inventé la notion de communauté (les clubs de lecture, de tricots, des amis des chats existent depuis presque toujours),ils ont permis de mettre à disposition des outils numériques qui professionnalisent les actions des moteurs, des leaders d’opinions et autres influenceurs.

Leurs missions ?

Ils sélectionnent l’information pertinente, la mettent en scène, créent un filtre éditorial. Ils ont à leur disposition des blogs, des outils de curation (Scoop It, Tumblr ou Twitter)

Parmi ceux là, on a plusieurs profils (certains peuvent d’ailleurs les cumuler) :

– Les adeptes des innovations et des tendances : les blogueuses de mode, les testeurs de nouvelles technologies sont leurs égéries. Ils vont via leurs avis et retours d’expérience influer sur l’achat d’un produit ou d’un autre. Les marques sont particulièrement sensibles à leurs billets. On voit de plus en plus de blogueurs recevoir des “cadeaux” de ces entreprises. Blog Power !

– Les experts : ce sont des personnes qui ont une position bien établie. Ils étaient connus avant les réseaux numériques et le sont de personnes qui ne fréquentent pas du tout les supports numériques. Contrairement aux premiers, ils influencent plus sur des problématiques de fond comme la politique, l’environnement, … Leurs avis et actions peuvent être dévastateurs. Ils sont très organisés et ont vu dans l’émegence des médias sociaux une vraie opportunité de développement. Repensons à la campagne Greenpeace contre Nestlé http://youtu.be/hgcHTHGu5tA

– Les négatifs : là on est plus sur le fond du message. Ces “flingueurs” ne sont jamais contents et critiquent tout. On peut les croiser dans nos communautés universitaires. C’est l’étudiant qui trouve que tous les cours et les profs sont nuls et que les vêtements de la boutique sont moches …

– Les kikou lol : les opposés des précédents. Ils aiment tout ) Et nous aussi on les adore !

– Les influenceurs malgré eux : être au bon endroit au bon moment ! Le passager du ferry qui a vu l’avion se poser sur l’Hudson River ne pensait certainement pas devenir une star ce matin là !

Ce sont quelques catégories identifiées mais il en existe bien d’autres … Une chose est certaine : certains influencent considérablement les membres de nos communautés. Et en relayant nos informations, ils deviennent eux-aussi des portes paroles de nos institutions.

J’ai récemment découvert un outil qui peut nous aider à identifier ces personnes qui relaient nos informations, les commentent,.. au moins sur Twitter. Commun.it permet d’identifier :

– les engagement réciproques avec les membres : Retweet de l’institution et aussi du membre
– l’influence du membre (notamment avec le nombre de followers)

Et tout cela classé par jour / semaine car des membres peuvent se passionner pour une actualité plutôt qu’une autre !

Commun.it propose également des messages du type : “Thanks to @xx, @yy, @zz – for being top high-value members in my community this week ) (insight by @commun_it)” pour nous rappeler qu’il faut remercier nos membres les plus actifs !

Je pense que commun.it est outil intéressant. Il nous fait gagner du temps sur l’analyse Twitter, mais pour une identification plus exhaustive des prises de parole, il ne nous reste que notre veille …

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *