Catégories
Jean-Luc Vayssière

De meilleures assises pour l’enseignement supérieur et la recherche ?

Qu’est-il raisonnable d’attendre des Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche souhaitées par le président de la République et organisées par la ministre ? La question trottait dans la tête de nombre de présidents lors de l’université d’été organisée mercredi et jeudi derniers par la Conférence des présidents d’université.

Les assises aborderont les trois objectifs du quinquennat de François Hollande : la réussite des étudiants, en particulier en licence ; la redéfinition des rôles respectifs des universités, des organismes nationaux de recherche, des écoles et des agences ; la révision de la gouvernance des établissements et des politiques de sites et de réseaux.

Côté calendrier, les choses sont maintenant claires. Fin août, le comité de pilotage a auditionné les 58 premières organisations ou institutions représentatives de l’enseignement supérieur et de la recherche avant une deuxième série d’auditions du 17 au 19 septembre. Les assises territoriales, régionales en fait, se tiendront la première quinzaine d’octobre et dureront entre un et trois jours. Le rapporteur territorial devra adresser au comité de pilotage un rapport de 25 pages maximum pour la fin octobre. Enfin, les assises nationales se dérouleront les 26 et 27 novembre 2012. Le rapport final sera remis à la ministre avant Noël, laquelle devra alors faire les arbitrages en vue d’une loi d’orientation pour 2013.

Pour l’Ile-de-FranceJean-Pierre Bourguignon, mathématicien, directeur de recherche au CNRS, directeur de l’Institut des hautes études scientifiques situé à Bures-sur-Yvette, a été désigné rapporteur territorial. Les assises territoriales doivent favoriser les échanges et structurer la réflexion afin de préparer les assises nationales. Toutefois, le nombre de participants mentionné dans les documents relatifs à leur organisation est compris entre 50 et 100 ! En l’Ile-de-France, il est difficile de croire que ce sera suffisant à garantir la richesse des débats. Initiative est laissée aux 3 recteurs d’Ile-de-France, en lien avec le Préfet de Région et le Président du Conseil régional, d’organiser des réunions préparatoires aux assises territoriales.

Dans ce contexte, quelle mobilisation engager à l’UVSQ ?
J’ai déjà donné mon accord de principe au Recteur de l’Académie de Versailles pour l’organisation d’une réunion des assises territoriales sur l’un des campus de l’UVSQ, probablement celui des Sciences. J’incite par ailleurs l’ensemble des collègues qui le souhaitent à contribuer individuellement sur le site Internet des assises.
Mais, la rentrée universitaire à l’UVSQ est pour le moins chargée. Partenaire actif du projet Paris Saclay et du PRES UPGO, l’UVSQ doit élaborer son projet stratégique de développement pour les années à venir (contrat quinquenal) sans oublier la rentrée et la préparation du budget 2013 dans un contexte incertain… Je souhaite que les collègues s’engagent dès à présent dans une réflexion approfondie. Les élus des trois conseils centraux seront prochainement saisis, et simultanément les composantes, les laboratoires et les directions seront sollicités. Car je crois que la maturation collective de notre projet stratégique d’établissement 2013-2017 est le premier garant de sa réalisation future.

Pour en savoir plus : http://www.assises-esr.fr et sur Twitter : @Assises_ESR

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.