Catégories
Caroline Chanlon

Community manager et chef de rayon en GMS, le même combat ?

C’est en regardant Capital dimanche que cette idée m’est apparue comme évidente, surtout au moment où on voit la vache Milka au milieu du magasin… Pour rappel, notre émission préférée du dimanche soir traitait des moyens employés par les professionnels du marketing pour vendre plus. On nous a alors parlé de théâtralisation des espaces, de mise en lumière de certains produits / services, de produits stars, de tête de gondole, … Autant de concepts que nous transposons au quotidien dans nos missions de community management.

Je m’explique …

La théâtralisation … de l’information

Un de nos objectifs principaux est d’apporter à nos communautés une information utile, pertinente, dans laquelle elles se reconnaitront et qui pourra éventuellement être transférée à leurs propres communautés. Et nos communautés sont exigeantes : on delike et critique facilement sur les médias sociaux ! Autant dire donc qu’il convient de se creuser la tête pour le message mais également pour la forme que prendra ce message.
Produire un document PDF de quatre pages avec des témoignages d’étudiants passera nettement moins bien qu’une vidéo d’1 min 30 avec des étudiants enjoués et souriants.

L’utilisation de l’image et du son est ici déterminante, mais pas seulement.
Les tournures syntaxiques sont également dans la course. On préférera : “A la journée d’intégration, tu te rendras” plutôt que “Nous convions cordialement les étudiants à participer à la journée d’intégration”. Je ne dis pas que l’une vaut mieux que l’autre, juste on aura certainement un meilleur impact avec la première.

L’image, le son, la syntaxe, sont autant de moyens pour moi qui théâtralisent une information au départ objective et neutre dans le but non pas de vendre mais de faire participer, adhérer, échanger, …

La mise en lumière

C’est simplement les fonctionnalités de mise en avant des posts ou les actualités à la Une que nous mettons sur nos sites web, nos blogs et nos pages. Ce n’est pas encore la tête de gondole mais c’est le produit qu’on met à hauteur des yeux dans le rayonnage. Une mise en lumière d’ailleurs au sens propre dans la grande distribution avec des éclairages différents (néon, ampoule, led,…) en fonction du produit et de l’ambiance que l’on souhaitre donner.
Sur le web, nous n’avons encore que trois types lumières : le projecteur (info à la Une, En avant, …), la lumière blanche (tout ce qui a été produit les 7 derniers jours) et l’ombre (tout le reste …).

Tête de gondole = buzz ?

La tête de gondole enfin représente pour moi la vidéo qui va faire le buzz, le jeu concours sur Facebook qui va nous faire gagner 1000 fans en deux semaines. L’idée est d’attirer mais pas que. C’est aussi de faire entrer dans notre rayon, sur notre page, dans nos communautés.

J’avais déjà parlé dans un précédent billet des similarités entre entreprises commerciales et universités, je pense que malgré notre secteur particulier et les moyens d’action à notre disposition (blog, site web, page fan, twitter,…) nous avons beaucoup à apprendre et à nous inspirer d’entreprises à priori très éloignées de nous ! Qu’en pensez-vous ?

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *