Les docteurs à la pointe des mœurs !

Doctrix le disait à France Info, les docteurs sont à la pointe de l’actualité et du changement de mœurs. Dr Noël Mamère – député-maire de Bègles et docteur en communication – avait célébré le premier mariage homosexuel le 5 juin 2004 (avec un peu d’avance sur la loi !).

Dr Dominique Bertinotti – docteure en histoire contemporaine de l’université Paris I-Panthéon Sorbonne depuis 1984, maître de conférences à l’université Paris VII – Diderot, maire du 4e arrondissement de Paris de 2001 à 2012 et ministre délégué à la famille – a porté le projet de loi de mariage voté en 2ème lecture le 23 avril 2013 à l’Assemblée nationale avec Christiane Taubira – ministre de la justice et diplômée d’un 3e cycle de sciences économiques (université Paris II Panthéon-Assas), de sociologie et ethnologie afro-américaine (Sorbonne et Jussieu) et d’agroalimentaire (CFCA de Paris et Bordeaux) et Najat Vallaud-Belkacem – diplômée d’une licence de droit de l’université de Picardie et de Sciences Po – ministre des droits des femmes et porte-parole du gouvernement.

Dr Frédéric Cuvillier – docteur en science politique, maître de conférences à l’université du Littoral Côte d’Opale et ex-maire de Boulogne-sur-mer – a été le premier ministre (en l’occurrence ministre délégué aux transports et économie maritime) à célébrer un mariage homosexuel le 1er juin 2013 à Boulogne-sur-mer où il est conseiller municipal (C’était aussi le premier mariage homosexuel célébré dans la région Nord Pas-de-Calais.).

Les quelques docteurs ministres du gouvernement Ayrault sont les plus innovants.

PS 1 : petit clin d’œil à l’étranger, en Ouganda, où c’est plus la « mort pour tous » que le « mariage pour tous ». Dr Sylvia Tamale – docteure en études sociologiques et féministes de l’université du Minnesota et première femme doyenne de la faculté de droit de Makerere – est l’une des seules opposantes à la loi qui sera prochainement votée et qui prévoit de punir les homosexuels de la peine de mort et de punir aussi les personnes qui ne dénonceraient pas.

PS 2 : Ne nous faisons pas trop d’illusions, le sénateur non inscrit Dr Jean-Louis Masson a déposé  une proposition de loi pour autoriser les maires à invoquer la clause de conscience afin de ne pas célébrer de mariages homosexuels le lundi 27 mai 2013. Et Dr Pierre Albertini que nous avions interviewé s’y oppose et fait partie des 20 134 (le 24 juin 2013)  maires (ou adjoints) signataires de la pétition du collectif des « Maires pour l’Enfance » pour abroger la loi .

Be Sociable, Share!

2 Comments

Filed under Dans la politique

2 Responses to Les docteurs à la pointe des mœurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.