Le blog de Jean-François FIORINA

« L’oral de notre concours se prépare mais ne s’apprend pas ! »

14 396. C’est le nombre de candidats aux épreuves écrites du concours d’entrée à l’ESC Grenoble en mai dernier ! L’attractivité de notre école ne se dément pas que ce soit pour les candidatures en admission parallèle (venues de l’Université), via le concours Passerelle, ou celles des classes préparatoires, toutes deux en forte augmentation. Grenoble est, d’ailleurs, la 4ème école française en termes de candidatures prépa (8ème en 2008 !). C’est une fierté et une très belle réussite collective dans un environnement extrêmement concurrentiel.

L’heure est maintenant à la préparation des épreuves orales. Elles se dérouleront jusqu’au début du mois de juillet. A cette occasion, je souhaite prodiguer quelques conseils aux admissibles : l’oral de notre concours se prépare mais ne s’apprend pas ! Si l’écrit fait le « tri » sur le contrôle des connaissances requises, l’oral – unique en France dans sa forme – a pour vocation de recruter des profils et des personnalités avec qui nous aurons envie de travailler pendant trois ou quatre ans. Soyez donc sincère et honnête, évitez les discours stéréotypés. Il n’y a pas de pièges sur les connaissances, l’essentiel est de bien vous présenter, ainsi que les idées que vous souhaitez défendre… Si vous n’avez pas encore de projet bien établi, ce n’est pas grave. Vous le construirez à l’école. Montrez votre personnalité et vos passions, ce qui fait que vous êtes unique. Testez également votre discours auprès dans votre entourage, faites l’effort de vous connaître un peu mieux avant de passer l’épreuve ! Dernier point : je pense important de s’imprégner de l’ambiance de l’école, de la ville de Grenoble. Visitez, rencontrez et discutez avec des étudiants de l’Ecole, promenez-vous en ville. C’est une véritable alchimie qui doit se s’accomplir, serez-vous à l’aise dans cette école ? Projetez-vous en 2eou 3e année…

Un oral en trois temps. Il s’agit d’abord d’une figure imposée, l’exposé (5 mn). Fidèle à notre pédagogie différenciée, vous avez le choix entre trois types de sujets : une carte de géopolitique, des tableaux de chiffres ou graphiques, ou une citation. Est testé dans cet exercice, votre capacité à parler de n’importe quel sujet à un auditoire. Il n’y a pas de questions de la part du jury. Présentez la problématique, faites un plan et prenez position. Ensuite, vous devrez interviewer l’un des membres du jury qui n’appartient pas au corps professoral de l’ESC Grenoble. Cette épreuve dure 10 mn. Elle est spécifique à l’école. Nous vérifions, ici, votre capacité à vous rendre accessible et à discuter avec des inconnus mais également votre créativité et votre capacité d’écoute. En dernier lieu, un dialogue, plus personnel, d’un quart d’heure avec les membres du jury conclut l’épreuve.

Bonne chance ! Le match est ouvert. D’expérience, certains admissibles dans le bas du tableau ont réussi à intégrer l’école grâce une belle prestation orale. D’autres, mieux placés, n’ont pas été sélectionnés. Tout le monde a quelque chose d’intéressant à dire et chacun peut trouver sa place à l’ESC Grenoble !

A noter : cette année, les candidats pourront donner l’équivalent en euros du traditionnel cadeau d’accueil à une ONG de leur choix. Une volonté de l’école de cultiver la responsabilité, une des valeurs phares de l’école…

http://www.admissible-solidaire.org/

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.