Le blog de Jean-François FIORINA

GEM à la Saint Valentin !

À l’heure où l’on « chope » dans les soirées, du sexe virtuel… J’ai décidé de poster un message léger pour la Saint-Valentin, diffusé exceptionnellement ce vendredi 14 février. Nos étudiants seraient-ils des romantiques ?

rose.rouge.saintvalentin« La Saint-Valentin est une date que l’on n’a pas besoin de noter dans son calendrier. Elle représente le jour où, célibataires on regarde des films à l’eau de rose entre copines, ou lorsqu’on est en couple, on prépare un dîner romantique au cours duquel on s’offre un petit cadeau. Chaque Saint-Valentin a une saveur différente et l’on attend la prochaine en se demandant ce qu’on fera cette soirée-là.» C’est ainsi que les étudiants de GEM définissent la fête des amoureux.

Chaque année, une association étudiante organise la traditionnelle et très attendue livraison de roses pour les étudiant(e)s de l’école. Où la couleur de la rose offerte véhicule un message précis :

·         Le rouge, message d’amour enflammé  :=))

·         Le blanc, message d’amitié (pas de chance !)  ;=)

·         Le jaune, message de vengeance ou de trahison  :=(

Certain(e)s reçoivent plusieurs rouges, quelques blanches et quelques jaunes ! C’est un rituel qui me plaît, bon enfant. L’événement reflète toute la subtilité et la créativité de nos étudiants…  Notons que l’association ne perd pas le nord, elle collecte des fonds pour ses actions caritatives !

« T’as chopé ? »

Un brin moins romantique, la sémantique amoureuse de l’étudiant – plutôt crue – a cependant le mérite d’être claire. Les soirées étudiantes ont la particularité de « choper ». Je ne donnerais pas de détails techniques, je laisse libre cours à votre imagination quant à la définition de ce verbe… Il y aurait même officieusement un concours du meilleur « chopeur » de l’année. Là encore, pas de nom ni de corrélation possible avec les résultats scolaires !

Autre secteur florissant, l’interculturel. La dimension internationale de l’école offre un terrain propice à la découverte de nouvelles cultures et de nouvelles langues.

Témoin, oui. Parrain, non !

De ces années d’études et de rencontres naissent des unions quelquefois durables. Une vingtaine de couples se forment dans chaque promotion. De la colocation en CDD, on passe au CDI ! Certains me demandent un témoignage vidéo à l’occasion de leur mariage. Je le fais volontiers !

Mais je confie une inquiétude… quand on me dira «  Vous avez eu mon père ou ma grand-mère comme étudiant(e)… ».

Bonne Saint-Valentin !

 

Dernière minute ! Dernière minute ! Dernière minute !

Je viens de recevoir une rose blanche et un sympathique message de la part de l’Association SOS ESC Grenoble.

Merci ! Je suis touché. 

photo (2) photo

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.