Le blog de Jean-François FIORINA

FIORINA Talks #2 – L’université Capgemini : Et si l’entreprise devenait l’école du futur ?

L’université Capgemini : Et si l’entreprise devenait l’école du futur ?

J’ai souvent rappelé que les grandes entreprises avec leurs universités intégrées avaient pris de l’avance dans la course à l’école du futur (Voir l’interview de Bruno Fournet de l’université Disney en 2019*). Aujourd’hui, cet entretien confirme cette vision d’une frontière de plus en plus ténue entre écoles et entreprises sur les questions de formation. Un sacré défi pour nous Business schools ! Franck Baillet Executive Vice President Learning and Development est en charge de la formation pour la France chez Capgemini. À quoi sert cette université intégrée ? Comment est-elle organisée ? Quels certificats délivre-t-elle ? Quels enjeux doit-elle relever ? Le résumé de l’entretien.

L’organisation de la formation au sein de Capgemini. Orienter les formations et l’ouvrir à chaque collaborateur selon ses besoins.

Depuis l’acquisition d’Altran, Capgemini compte 270.000 salariés à travers le monde (25000 en France) et investit 4,5% de sa masse salariale dans la formation. Il y a deux niveaux d’intervention, l’international et le national. L’Université est corporate, elle conçoit et pilote des programmes pour les fonctions et des métiers du groupe. Les programmes transverses forment aux métiers emblématiques du groupe :

  • Architect Manager
  • Engagement Manager
  • Sales Manager

Avec également une approche de programmes de Leadership. Plus les formations pilotées par les pays. L’entreprise ne délivre pas de diplômes mais ses propres certificats internes (savoirs et savoir faire) dont la reconnaissance interne et externe est bien réelle chez ses clients. L’université Capgemini promeut aussi via ses partenaires (Google, MSN, Amazon…) des certificats externes sur des sujets techniques pointus (software engineers).

Capgemini assembleurs de formations. + de 300 000 briques de contenus disponibles sur la plateforme digitale de formation. La richesse des contenus et des outils est infinie. Idée de guider et de laisser une part de recherche au collaborateur.

Capgemini est un assembleur façon « Lego », métier par métier, de ces briques de formations pour les collaborateurs (push) mais ils peuvent également piocher pour construire leur propre parcours (pull).

  • Développe la prise en main de sa propre formation continue des collaborateurs. Choix de contenus digitaux très haute qualité en accès libre (Harvard ManageMentor, Coursera, etc).
  • Autre plateforme de « peer to peer learning », propositions de contenus, slots à partager par des « sachants » ou experts du groupe Et demandes possibles. 70 000 personnes l’utilisent.

Faire une offre Blended : mélange de collectif (classe présentielle ou  virtuelle) et travail personnel. Avec objectifs : 1/ valider l’ancrage des collaborateurs chez Cap par la formation 2/ valider l’applicabilité chez les clients. Centre mondial de formation à Chantilly et centres dans chaque pays plus en France un site à Issy-les-Moulineaux. De grands événements de formation en distanciel ont eu lieu, du fait de l’accélération cause covid.

Garantie de la qualité pédagogique et professeurs. La transmission pair à pair est très importante encadrée et transmise par pays. Panache les formateurs internes habilités et réseaux de professionnels externes de la formation, contractualisation avec grands acteurs académiques et organisations.

« L’Ecole by Capgemini ». Programmes sur un thème avec association 1 acteur académique de premier plan et 1 acteur technologique de premier plan. Combiner des approches globales pour être sûrs d’être au top dans nos domaines d’expertises qui évoluent très vite. Formation aussi des acteurs chez nos clients. Programmes de transformation digitale chez clients évoluent très vite et alignement des compétences de tous les acteurs (data, cloud…) pour être efficaces. Et en même temps garder une longueur d’avance sur compétences vis-à-vis des clients… Et pour les recrutements, les jeunes talents attendent de voir ce qu’ils vont apprendre dans l’entreprise et à quel rythme pour l’intégrer. La formation est un élément très important d’attractivité pour Cap.

Question posée à JF FIORINA : Vous êtes en pointe pour renouveler la relation étudiant/grande école avec la covid, comment avez-vous réussi ?

Deux niveaux de complémentarité :

  • Imaginer la salle de classe du futur : c’est notre solution hybride (présentiel/distanciel) née de la covid en intégrant notre dimension internationale et la multiplicité de nos parcours.
  • L’Expérience étudiante globale : salle de classe, vie associative, conférences, stages, alterance, etc. Et les étudiants vont aussi apprendre ailleurs (Mooc, Hackaton…), savoir en tenir compte, le promouvoir. Le défi de rentrée traditionnel est passé en disranciel : cette année une rentrée grâce à une plateforme immersive ludique où l’étudiant doit y prendre part (parcours, animations…) avec possibilité d’interactivité lors des discours par exemple.

Avoir ma culture école, acquérir les méthodes de travail et des cours et savoirs bien sûr. Transformation profonde en cours côté étudiants, profs et accompagnement par l’école.

*L’interview de Bruno Fournet de l’université Disney en 2019

L’Université Disney, de la culture d’entreprise au leadership

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.