Le blog de Jean-François FIORINA

Retour à chaud de ma visite E-learning expo Paris !

… un peu déçu car je n’ai pas réellement vu de nouveautés…
Cela s’explique aussi peut-être par les 2 années que nous venons de vivre et qui n’ont pas forcément favorisé la création d’entreprises dans ce domaine. Ou alors parce que je n’avais pas beaucoup de temps !

Cependant, 4 confirmations par rapport aux tendances que j’avais détectées lors de mes visites de ce type de salon dans le « monde d’avant ».

  • L’importance de la vidéo, comme vecteur de communication

L’offre de services est conséquente dans ce domaine.

  • La compétence, top n°1 des mots clefs qui apparaissent sur tous les visuels

Elle apparait comme l’élément incontournable de la formation et du management. Les compétences de demain (soft skills, digital) l’emportent largement sur les compétences linguistiques. Prochain chantier qui va intéresser aussi bien les entreprises et les établissements d’enseignement supérieur : comment certifier les compétences de nos étudiants et professionnels en formation continue ? Comme je l’ai indiqué à plusieurs reprises, la mutualisation sera la clef du succès.

  • L’engagement des collaborateurs

Intéressant de noter que nous avons la même problématique côté étudiants. Entreprises / écoles, même combat ! Les réponses sont-elles identiques (et doivent-elles l’être ?). La notion d’onboarding (ou parcours d’intégration) apparait également. C’est aussi une problématique pour nous établissement d’enseignement supérieur : comment donner toute l’info aux étudiants et vérifier qu’ils l’ont bien assimilée. On en revient au concept d’expérience étudiant !

  • L’apparition de nouveaux métiers ou de nouveaux prestataires de services

Le coaching digital tout d’abord pour accompagner les salariés dans la certification de compétences et le maintien de leur employabilité. J’ai vu également des agences de digital learning qui se positionnent en amont de tout projet pédagogique et fédèrent l’ensemble des acteurs d’un projet. La chaine de valeur est en train de se structurer. A noter aussi la création d’une école spécialisée, le Bahut qui forme des digital learning managers. Preuve que cette profession est en train de monter en gamme. Ce seront peut-être aussi de nouveaux métiers dans nos écoles !

Pour terminer, une surprise, j’ai vu le stand d’une entreprise qui promeut le CV émotionnel. Gadget ou tendance de fond ?

 

À suivre !

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.