De la créativité à l'innovation

Codesign

Création d’un cours de Smurtz en atelier pédagogique hybride !

A l’occasion d’une journée d’immersion à l’Université Catholique de Lille, une quinzaine d’enseignants de lycées des Hauts-de-France a participé le 17 novembre 2021 à un atelier pédagogique organisé par HEMiSF4iRE au cours duquel il leur a été proposé d’inventer ensemble un nouveau cours, transdisciplinaire, baptisé cours de « Smurtz », terme ne voulant rien dire en soi, mais dont on peut faire ce que l’on veut. Pour cela, une méthode de travail co-élaborative (codesign) a été menée en regroupant les participants en 3 équipes (deux en présentiel et la troisième avec des participants à distance) et pour un temps de travail de seulement 2 heures et 30 minutes. Pas assez long pour produire de véritables modules, mais suffisant pour se rendre compte de la puissance créative que peuvent mobiliser des enseignants quand on les stimule à créer ensemble, bref, quand on les invite à décloisonner ! Des enseignants aux profils variés. En guise de brise-glace, on a demandé à chaque participant de se définir en une seule phrase de 7 mots, sans indiquer ni leur nom, ni leur prénom. Ce qui a donné : Biologiste curieux de tout et soucieux d’innover – Je suis enseignante de SVT en lycée – Je… Savoir plus >

Le casting idéal en travail collaboratif !

Lorsque l’on décide de travailler en équipe avec ses collaborateurs, voire avec ses élèves si l’on est enseignant, il est important d’en constituer la composition de manière spécifique. En d’autres termes, il est déconseillé de laisser les personnes se répartir en groupe de manière aléatoire, souvent par affinité, pour au contraire construire  des équipes au fort potentiel, donc réunissant le plus de compétences complémentaires. L’union fait la force, mais seulement si elle est construite de manière efficace ! Comment constituer ces équipes ? Dans une pédagogie collaborative ou dans un atelier de codesign [1], le travail se déroule toujours en équipes. Leur constitution est l’un des facteurs clés de succès du travail qui sera effectué. Aussi pour la constitution de ces équipe, on privilégiera toujours la qualité à la quantité. Il ne s’agit pas de réunir forcément le plus grand nombre de participants, mais de veiller à disposer du maximum de profils différents et complémentaires. Cela permet de réunir les bonnes compétences en faisant appel, par exemple, à toutes les expertises de la classe, quand il s’agit d’innovation pédagogique, ou de l’entreprise quand il s’git d’un atelier de codesign. Les équipes peuvent rester les mêmes du début jusqu’à la fin… Savoir plus >