De la créativité à l'innovation

Témoignage

Deux exemples de classes renversées en retour d’expérience !

Accès au webinaire en cliquant sur ce lien : Deux exemples de classes renversées ! Pour accéder aux impressions des étudiants, cliquez sur cette courte vidéo : « Que pensent les étudiants de la classe renversée ? » La classe renversée, où les étudiants prennent le rôle de l’enseignant et l’enseignant adopte la posture de l’étudiant. Comment les étudiants apprennent-ils ? Comment les étudiants sont-ils évalués ? Comment les étudiants perçoivent-ils cette pédagogie ? Lors d’un webinaire organisé ce 23 novembre 2023 par l’EPF Cachan à l’occasion de leurs Jeudis Pédagogiques, deux enseignants Jean-Charles CAILLIEZ et Mahdi CHEMKHI ont partagé leurs expériences en la matière avec une trentaine de collègues. L’occasion de comparer deux approches similaires, mais dans des contextes pédagogiques différents. De quoi inspirer, j’espère, les enseignants qui veulent rendre leurs étudiants plus collaboratifs en classe !

Mes étudiants ont-ils aimé la saison 2 de l’amphi renversé ?

Qu’ont pensé mes étudiants de l’amphi renversé ? Comment ont-ils vécu de mon expérience d’introduire en cours magistral un exercice collaboratif directement inspiré de ma classe renversée et qui plus est, cette fois-ci, devant près de 150 d’entre eux ? L’année dernière déjà, pour la première édition de cette expérience, leurs prédécesseurs avaient fait, en fin de semestre, le même exercice d’évaluation. La méthode pour recueillir leur avis est toujours la même, celle du 10/20 qui permet d’obtenir de chacun d’entre eux à la fois des points de satisfaction et d’insatisfaction. Ces derniers permettant à l’enseignant de progresser dans la transformation régulière de l’innovation. Pour rappel de la méthode, chaque séance de 2 heures de cours est découpée en 2 x 50 minutes, le premier temps très collaboratif et le deuxième, après la pause, purement transmissif. Au début du cours, on commence par demander aux étudiants de se regrouper, sans forcément changer de place, pour former de petits groupes de 4 à 5 au maximum, plutôt avec leurs voisins les plus proches dans l’amphi. Une seule question leur est alors posée. Elle est toujours en lien avec la thématique du chapitre et concerne un point important de celui-ci. Les étudiants… Savoir plus >

La classe renversée… au pied de l’Etna !

Come innovare in pedagogia ? Du 19 au 21 avril 2023, dans le cadre d’un programme financé par ERASMUS, j’ai eu le plaisir d’animer un séminaire de formation à destination d’enseignants de collège en Sicile, près de Catane. Une cinquantaine de professeurs de la Scuola secondaria di primo grado du collège Nino MARTOGLIO de Belpasso a participé à un atelier collaboratif consacré aux méthodes d’innovation pédagogique dans les classes collaboratives, puis à une conférence « découpée » sur la classe renversée. Des exercices d’application en classe avec les élèves ont aussi été menés lors de ces 3 jours, ce qui m’a donné la possibilité d’intervenir avec les enseignants pour le voir mettre en place immédiatement certains de ma exercices habituellement destinés à des étudiants de licence. La thématique de la formation proposée par mes collègues siciliens sous la houlette du professeur Laura TOMASELLI était : « Come innovare in pedagogia per motivare glui alunni ? ». Elle a permis de nombreux échanges sur les différentes façons de collaborer en classe avec ses élèves de manière à les rendre davantage acteurs de leurs apprentissages et non seulement consommateurs de connaissances. Une formation animée en italien avec des pointes d’anglais… une première pour moi… Savoir plus >

Ceci n’est pas un bus… mais de la pédagogie itinérante !

La vidéo interview décrivant le projet est disponible sur le site YouTube du MediaLab. de la FLSH : https://youtu.be/TviqseQ54y4 Ceci n’est pas un bus… mais un propulseur de talents ! Voilà qui est affiché très clairement sur les deux flans du bus de l’École de la Deuxième Chance (E2C) du Grand-Hainaut dirigée par Cathy DUCROCQ. Ce projet de transformer un autocar (car ce n’est pas un autobus !) en salle de travail collaboratif à destination des stagiaires de l’E2C a conduit à un partenariat avec notre équipe HEMiSF4iRE  de l’Université Catholique de Lille. Comment utiliser ce formidable outil en pédagogie itinérante ? Tel est le challenge qui nous a été proposé ! Ce véhicule utilitaire capable de transporter 18 personnes et équipé de numérique dans trois types d’aménagements différents de l’espace (une salle réunion de 7 à 8 personnes, 4 carrés de travail pour 4 personnes et une salle isolée pour un face-à-face) s’avère être un laboratoire mobile de pédagogie expérimentale assez unique. A l’occasion de MOSAIC Lille 2023, notre École de Printemps en Management de la Créativité qui en est à sa 8ème édition, nous avons testé l’usage ce ce bus en y montant et animant un atelier collaboratif… Savoir plus >

Comment évaluer la contribution d’un élève dans un travail collectif ?

Il n’est pas évident d’évaluer la contribution d’un élève dans un travail d’équipe. Tous les enseignants vous le diront qui sont confrontés à ce genre de problème quand ils demandent à leurs élèves de construire une production commune qui sera évaluée, voire même très souvent notée. Dans la classe renversée, où les étudiants construisent en équipes de 6 à 7 personnes le contenu du cours, cette difficulté à évaluer la contribution de chacun dans son équipe a été résolue en adaptant un test pratiqué dans le monde de l’entreprise, celui du 180°. Sous forme de provocation, il s’agirait de se demander : Comment détecter les passagers clandestins dans un travail collectif ?  En cliquant sur ce lien, vous comprendrez mieux ce que sont ces petits papiers que je vous livre sur ces deux photos. Dans la classe renversée, les étudiants sont invités à travailler en équipe pour produire le contenu du cours et même les questions d’examen. Au cours du semestre, ils sont évalués sur la qualité de cette production collective, ce qui leur vaut une note collective. Beaucoup d’entre eux, particulièrement ceux que l’on appelle par habitude « les bons élèves » (pas forcément les meilleurs, mais parfaitement adaptés aux méthodes… Savoir plus >

11 profs dans la même classe… qui enseignent en même temps !

Imaginez une salle de classe dans laquelle 11 profs, chacun devant son tableau, donneraient en même temps des explications de cours à une soixantaine d’élèves… dont le professeur attitré lui-même ! Ubuesque, non ? Et bien, c’est pourtant ce que l’on observe dans la classe renversée quand des étudiants en licence de biologie qui construisent le cours eux-mêmes leur cours de génétique moléculaire doivent à un moment donné expliquer à leurs camarades de classe ce qu’ils ont compris. La méthode imaginée pour cet exercice est la suivante. On demande à chaque équipe, constituée de 6 étudiants, de lire attentivement un chapitre du cours qui a été rédigé par une autre équipe. Cela représente environ une vingtaine de pages, ou même une quarantaine dans le cas de ma classe car chaque chapitre a été construit par deux équipes différentes, donc doublé. Ce travail de lecture est fait « à la maison », suite à des consignes par mail du professeur qui  attribue à chaque équipe un chapitre donné. Une fois en classe, on donne aux étudiants un temps de 45 minutes pour compléter en équipe le chapitre qui été lu avec un paragraphe traitant un manque ou une incompréhension. Ils doivent pour cela… Savoir plus >

J’ai renversé ChatGPT !

J’ai renversé ChatGPT ! Le coup de l’arroseur arrosé ! Je vous explique. Dans ma « classe renversée« , ce sont les étudiants qui construisent le cours en l’écrivant eux-mêmes. Ceux sont eux qui construisent aussi les questions pour l’examen. Je deviens donc leur seul élève et c’est à moi que revient le rôle de leur poser des questions et de vérifier si ce qu’ils écrivent et apprennent en cours est correct ou pas. Lors d’exercices avec eux, ils doivent m’interroger à distance en utilisant un forum sur Moodle. Pour vous donner une idée, j’ai environ 70 étudiants dans ma classe et cela fait que je reçois autant questions différentes sur ce forum auxquelles je dois répondre en quelques jours. Bien sûr, ils ne m’interrogent pas toutes les semaines, mais comme je suis finalement le seul élève de la classe et qu’ils sont 70, cela me donne quand arrive ce moment d’interrogation… beaucoup de devoirs à la maison ! Jusqu’alors, je m’en sortais assez bien car très souvent ils m’envoyaient de petites questions et pas trop compliquées pour lesquelles il ne me fallait pas beaucoup de temps pour répondre. Et quand arrivait parfois une question plus complexe, soit parce que je ne… Savoir plus >

140 étudiants donnent leur avis sur l’amphi renversé !

Sans doute aviez-vous déjà entendu parler de la classe renversée ? Peut-être avez-vous suivi aussi mon expérience l’année dernière d’amphi interactif inspirée de cette méthode socio-constructiviste qualifiée parfois de DIY (« do it yourself »). Dans ce cours magistral qui s’adresse à des étudiants en licence 2 de la Faculté de Médecine, Maïeutique et de Santé (FMMS) de l’Université Catholique de Lille, on leur demande en début de cours de répondre en équipe de 2 à 5 étudiants à une question posée en lien avec la thématique du jour (celle du chapitre qui va être traité en cours magistral). Les étudiants disposent de 20 minutes pour travailler en groupe avant de produire leur réponse sous forme de deux slides en format PowerPoint à envoyer à l’enseignant par mail avant la fin du cours et avant le cours magistral. Ci-dessous le retour de mes 140 étudiants après leur premier cours ce mardi 14 février 2023 dont le sujet n’avait rien à voir avec la Saint-Valentin ! Impressions positives des étudiants sur l’amphi interactif : Cours interactif, ce qui le rend intéressant (diapos + debriefing) – que l’on fasse nos propres recherches, ce qui permet d’assimiler des connaissances – le cours magistral car je… Savoir plus >

Comprendre la classe renversée en 15 minutes !

Des élèves constructeurs de leurs savoirs ! A l’occasion du colloque Enseigner, c’est apprendre deux fois !, qui a été organisé le 24 mars 2022 à Lausanne par mon collègue Philippe RUFFIEUX, enseignant-chercheur et PhD en Sciences de l’Éducation, à HEP Lausanne (Haute École Pédagogique du Canton de Vaud, Suisse), il m’a été demandé de présenter la classe renversée en 15 minutes. J’ai donc relevé le défi. Voir la vidéo ci-dessous :