De la créativité à l'innovation

Archives de mots clés: auto-évaluation

Les devoirs collectifs… qu’en pensent les élèves ?

Il est peu fréquent de proposer à ses élèves une épreuve d’examen ou de contrôle continu qui soit collective, c’est à dire réalisée en équipe ! C’est pourtant ce qui est devenu habituel dans la classe renversée. Ainsi le 16 mars 2022, comme chaque année depuis 8 ans un devoir non surveillé et connecté a été proposé aux étudiants de mon cours de génétique moléculaire pour leur note de contrôle continu. Ci-dessous ce qu’il en ont pensé. De plus, comme je leur attribue la même note d’équipe (note collective) quelle que soit leur implication individuelle dans le groupe, j’ai besoin de vérifier s’ils s’impliquent tous au même niveau. C’est la détection de ceux que j’appelle sans aucune méchanceté les « passagers clandestins ». Pour cela, j’utilise une version modifiée d’un test d’entreprise qui est le test du 180°   Ci-dessous les réactions de mes étudiants à la fin du DS en équipe et du test du 180°. De quoi me conforter dans la poursuite de mon innovation pédagogique qui tient compte du retour de mes étudiants. Impressions des étudiants concernant le DS en équipe : J’avais des appréhensions sur le fait de faire le DS en groupe (tous s’écouter et s’accorder), mais… Savoir plus >

Comment détecter les passagers clandestins dans un travail collectif ?

Comment vérifier qu’un élève « inactif » ne profite pas d’un travail collectif pour être bien noté ? Comment détecter celui que l’on peut appeler « le passager clandestin » ? Ce n’est pas toujours évident. Dans le cas de la classe renversée, les étudiants travaillent en équipe pour produire le cours et les questions d’examen. Il sont ensuite évalués sur la qualité de cette production collective, ce qui leur donnera une note collective. Beaucoup d’entre eux n’aiment pas cette « note unique » pour le groupe car ils trouvent injuste que tout le monde soit payé de la même manière et non proportionnellement à leur engagement individuel au service du collectif.Pour cela, une méthode d’auto-évaluation a été imaginée en transformant un test d’entreprise connu sous le nom du « 180 degrés ». Elle propose à chaque étudiant d’exprimer la perception qu’il a du travail de ses collègues dans une même équipe, tout d’abord par rapport à lui-même, en utilisant une échelle à 6 niveaux (5 = excellent ; 4 = très bon ; 3 = bon ; 2 = moyen ; 1 = faible ; 0 = sans avis). Les étudiants sont ainsi amenés à donner leur avis sur les 5 critères d’évaluation jugés importants… Savoir plus >