De la créativité à l'innovation

Archives de mots clés: Classe renversée

La classe renversée… au crible de mes étudiants !

Qu’ont pensé mes étudiants de leur classe renversée ? Pour la onzième année consécutive, j’ai demandé à mes étudiants de licence de biologie d’évaluer notre cours de génétique moléculaire dispensé en « classe renversée« . Ainsi, en fin de semestre, 62 d’entre eux (sur 67 au total ayant suivi le module) ont partagé leurs impressions, leurs retours positifs et négatifs (comme je leur demande à chaque séance) sur différents aspects de leur expérience d’apprentissage, tels que la méthode pédagogique elle-même, leur implication en classe, le système de notation prenant en compte le travail en équipe et la présence en classe, la clarté des récapitulatifs de fin de cours, la dynamique des cours, la préparation aux examens, l’examen lui-même, et d’autres aspects spécifiques du cours. Les étudiants m’ont également donné des recommandations pour améliorer ce cours, ce qui me permet d’innover avec eux depuis la création du concept. Parmi les points positifs, les plus souvent relevés dans les évaluations, on notera : Une grande autonomie dans la réalisation des chapitres, permettant aux étudiants de choisir en équipe les informations les plus pertinentes, Le travail en groupe favorisant les échanges d’idées et l’amélioration de la capacité à travailler ensemble, Une méthode pédagogique interactive axée… Savoir plus >

Une nouvelle classe renversée… cela vous dit ?

Onzième édition ce lundi 15 janvier 2024 de la classe renversée à l’Université Catholique de Lille. Comme lors des années précédentes, les étudiants de la Licence 3 de Sciences de la Vie ont été réunis pour une présentation des objectifs et de la méthode pédagogique à laquelle ils vont être « mangées » !  Quand on veut innover en pédagogie, il ne suffit pas d’avoir une idée créative et de décider de la mettre en œuvre, On n’innove pas juste pour innover ! Il faut au contraire expliquer aux apprenants les objectifs de cette innovation pédagogique. il faut aussi leur dire qu’ils pourront participer avec vous à l’évolution de la méthode, car « innover, c’est faire avec » ! En fin de présentation, une fois répondu à toutes leurs questions, une évaluation de leurs impressions est faite par la méthode du 10/20. On leur demande quelles sont leurs meilleures impressions (20/20) et leurs pires, c’est à dire leur crainte vis-à-vis de cette méthode (0/20). Quelle que soit leur sensation générale, ils sont obligés de donner au moins un point positif et un point négatif.  En fin de questionnaire, on leur demande d’évaluer à l’aide d’un pourcentage leur envie de suivre ou pas cette nouvelle pédagogie. Découvrez… Savoir plus >

Deux exemples de classes renversées en retour d’expérience !

Accès au webinaire en cliquant sur ce lien : Deux exemples de classes renversées ! Pour accéder aux impressions des étudiants, cliquez sur cette courte vidéo : « Que pensent les étudiants de la classe renversée ? » La classe renversée, où les étudiants prennent le rôle de l’enseignant et l’enseignant adopte la posture de l’étudiant. Comment les étudiants apprennent-ils ? Comment les étudiants sont-ils évalués ? Comment les étudiants perçoivent-ils cette pédagogie ? Lors d’un webinaire organisé ce 23 novembre 2023 par l’EPF Cachan à l’occasion de leurs Jeudis Pédagogiques, deux enseignants Jean-Charles CAILLIEZ et Mahdi CHEMKHI ont partagé leurs expériences en la matière avec une trentaine de collègues. L’occasion de comparer deux approches similaires, mais dans des contextes pédagogiques différents. De quoi inspirer, j’espère, les enseignants qui veulent rendre leurs étudiants plus collaboratifs en classe !

Peut-on renverser la formation continue ?

Pour découvrir ou revivre l’événement, dont la vidéo de la conférence 👉 https://lnkd.in/db_G5P-a Vous trouvez que vos apprenants ne sont pas assez actifs en cours ? Vous avez envie d’introduire du collaboratif dans votre formation pour remédier à cela ? Vous aimeriez aussi en profiter pour innover dans vos méthodes d’évaluation ? Telles étaient les questions majeures au point de départ de ma conférence, en mode « interrompue », invitant à s’inspirer de la « classe renversée » pour innover en rendant ses apprenants encore plus motivés et engagés. Cette conférence interactive donnée à Toulouse le 15 juin 2023 à l’occasion d’une journée pédagogique organisée par le CARIF-OREF Occitanie  qui a réuni plus de 500 participants, dont la moitié en distanciel, était intitulée : « Comment engager davantage ses apprenants dans la construction de leurs savoirs et le développement de leurs compétences ? Illustration avec la classe renversée ». De nouvelles façon, de mobiliser l’intelligence collective en travaillant sur les postures. L’objectif de cette intervention n’était pas d’inciter les formateurs à expérimenter la « classe renversée », mais à s’en inspirer de manière à faire évoluer leurs pratiques pédagogiques. Il s’agit d’être en mesure de rendre ses apprenants plus collaboratifs, acteurs dans la… Savoir plus >

Mes étudiants ont-ils aimé la saison 2 de l’amphi renversé ?

Qu’ont pensé mes étudiants de l’amphi renversé ? Comment ont-ils vécu de mon expérience d’introduire en cours magistral un exercice collaboratif directement inspiré de ma classe renversée et qui plus est, cette fois-ci, devant près de 150 d’entre eux ? L’année dernière déjà, pour la première édition de cette expérience, leurs prédécesseurs avaient fait, en fin de semestre, le même exercice d’évaluation. La méthode pour recueillir leur avis est toujours la même, celle du 10/20 qui permet d’obtenir de chacun d’entre eux à la fois des points de satisfaction et d’insatisfaction. Ces derniers permettant à l’enseignant de progresser dans la transformation régulière de l’innovation. Pour rappel de la méthode, chaque séance de 2 heures de cours est découpée en 2 x 50 minutes, le premier temps très collaboratif et le deuxième, après la pause, purement transmissif. Au début du cours, on commence par demander aux étudiants de se regrouper, sans forcément changer de place, pour former de petits groupes de 4 à 5 au maximum, plutôt avec leurs voisins les plus proches dans l’amphi. Une seule question leur est alors posée. Elle est toujours en lien avec la thématique du chapitre et concerne un point important de celui-ci. Les étudiants… Savoir plus >

La classe renversée… au pied de l’Etna !

Come innovare in pedagogia ? Du 19 au 21 avril 2023, dans le cadre d’un programme financé par ERASMUS, j’ai eu le plaisir d’animer un séminaire de formation à destination d’enseignants de collège en Sicile, près de Catane. Une cinquantaine de professeurs de la Scuola secondaria di primo grado du collège Nino MARTOGLIO de Belpasso a participé à un atelier collaboratif consacré aux méthodes d’innovation pédagogique dans les classes collaboratives, puis à une conférence « découpée » sur la classe renversée. Des exercices d’application en classe avec les élèves ont aussi été menés lors de ces 3 jours, ce qui m’a donné la possibilité d’intervenir avec les enseignants pour le voir mettre en place immédiatement certains de ma exercices habituellement destinés à des étudiants de licence. La thématique de la formation proposée par mes collègues siciliens sous la houlette du professeur Laura TOMASELLI était : « Come innovare in pedagogia per motivare glui alunni ? ». Elle a permis de nombreux échanges sur les différentes façons de collaborer en classe avec ses élèves de manière à les rendre davantage acteurs de leurs apprentissages et non seulement consommateurs de connaissances. Une formation animée en italien avec des pointes d’anglais… une première pour moi… Savoir plus >

Pour ses 10 ans… la classe renversée évaluée par 66 étudiants !

Que pensent aujourd’hui les étudiants de la classe renversée ? Quels avis positifs et négatifs ont-ils de cette méthode d’enseignement qu’ils ont vécue cette année et qui fêtait en 2023 son 10ème anniversaire, dans un cours de génétique moléculaire pour une promotion d’environ 70 étudiants en  Licence de biologie à la Faculté de Gestion Économie et Sciences (FGES) de l’Université Catholique de Lille ?De multiples questions. Ce dixième semestre de ma classe renversée vient de s’achever. Comme d’habitude, j’ai demandé à mes étudiants, au nombre de 66 cette année, de m’en faire un retour sous la forme d’un petit bilan argumenté. Qu’en ont-ils pensé ? Comment ont-ils vécu cette expérience de pédagogie collaborative en cours « non magistral »… c’est à dire en classe renversée ? Ont-ils aimé jouer le rôle du « professeur » pour leur seul « élève », en l’occurrence moi ? Ont-ils aimé construire les chapitres et les questions s’y attenant par eux-mêmes ? Ont-ils aimé travailler en équipe avec des camarades de classe qu’ils n’avaient pas choisis ? Enfin, ont-il apprécié la méthode d’évaluation de contrôle continu avec des scores et les modalités originales de l’examen en ligne avec documents et connexion à internet autorisés ? Un bilan qui ressemble fortement… Savoir plus >

Comment évaluer la contribution d’un élève dans un travail collectif ?

Il n’est pas évident d’évaluer la contribution d’un élève dans un travail d’équipe. Tous les enseignants vous le diront qui sont confrontés à ce genre de problème quand ils demandent à leurs élèves de construire une production commune qui sera évaluée, voire même très souvent notée. Dans la classe renversée, où les étudiants construisent en équipes de 6 à 7 personnes le contenu du cours, cette difficulté à évaluer la contribution de chacun dans son équipe a été résolue en adaptant un test pratiqué dans le monde de l’entreprise, celui du 180°. Sous forme de provocation, il s’agirait de se demander : Comment détecter les passagers clandestins dans un travail collectif ?  En cliquant sur ce lien, vous comprendrez mieux ce que sont ces petits papiers que je vous livre sur ces deux photos. Dans la classe renversée, les étudiants sont invités à travailler en équipe pour produire le contenu du cours et même les questions d’examen. Au cours du semestre, ils sont évalués sur la qualité de cette production collective, ce qui leur vaut une note collective. Beaucoup d’entre eux, particulièrement ceux que l’on appelle par habitude « les bons élèves » (pas forcément les meilleurs, mais parfaitement adaptés aux méthodes… Savoir plus >

11 profs dans la même classe… qui enseignent en même temps !

Imaginez une salle de classe dans laquelle 11 profs, chacun devant son tableau, donneraient en même temps des explications de cours à une soixantaine d’élèves… dont le professeur attitré lui-même ! Ubuesque, non ? Et bien, c’est pourtant ce que l’on observe dans la classe renversée quand des étudiants en licence de biologie qui construisent le cours eux-mêmes leur cours de génétique moléculaire doivent à un moment donné expliquer à leurs camarades de classe ce qu’ils ont compris. La méthode imaginée pour cet exercice est la suivante. On demande à chaque équipe, constituée de 6 étudiants, de lire attentivement un chapitre du cours qui a été rédigé par une autre équipe. Cela représente environ une vingtaine de pages, ou même une quarantaine dans le cas de ma classe car chaque chapitre a été construit par deux équipes différentes, donc doublé. Ce travail de lecture est fait « à la maison », suite à des consignes par mail du professeur qui  attribue à chaque équipe un chapitre donné. Une fois en classe, on donne aux étudiants un temps de 45 minutes pour compléter en équipe le chapitre qui été lu avec un paragraphe traitant un manque ou une incompréhension. Ils doivent pour cela… Savoir plus >

J’ai renversé ChatGPT !

J’ai renversé ChatGPT ! Le coup de l’arroseur arrosé ! Je vous explique. Dans ma « classe renversée« , ce sont les étudiants qui construisent le cours en l’écrivant eux-mêmes. Ceux sont eux qui construisent aussi les questions pour l’examen. Je deviens donc leur seul élève et c’est à moi que revient le rôle de leur poser des questions et de vérifier si ce qu’ils écrivent et apprennent en cours est correct ou pas. Lors d’exercices avec eux, ils doivent m’interroger à distance en utilisant un forum sur Moodle. Pour vous donner une idée, j’ai environ 70 étudiants dans ma classe et cela fait que je reçois autant questions différentes sur ce forum auxquelles je dois répondre en quelques jours. Bien sûr, ils ne m’interrogent pas toutes les semaines, mais comme je suis finalement le seul élève de la classe et qu’ils sont 70, cela me donne quand arrive ce moment d’interrogation… beaucoup de devoirs à la maison ! Jusqu’alors, je m’en sortais assez bien car très souvent ils m’envoyaient de petites questions et pas trop compliquées pour lesquelles il ne me fallait pas beaucoup de temps pour répondre. Et quand arrivait parfois une question plus complexe, soit parce que je ne… Savoir plus >