Creative Box : le nouveau MOOC « Innovation » de l’ESSCA

Est-ce que vous avez entendu parler du nouveau MOOC sur l’innovation, le MOOC Creative Box de l’ESSCA ? Même si vous ne le suivez pas, regardez au moins son teaser, il vaut vraiment le détour. Il fait partie des trois quatre teasers que j’ai regardés plusieurs fois, et que j’ai diffusés largement auprès de mes collègues. Rien à voir avec les petits teasers artisanaux que l’on peut concocter sur son ordinateur portable le soir. Cela ressemble plus à la bande annonce du cinquième Opus d’Indiana Jones. Il y a un scénario, des acteurs, des lieux de tournage inattendus. Une qualité et un investissement qui tranchent avec les petits teasers à la bonne franquette qu’on fait en moyenne. Voilà une opportunité parfaite pour évoquer l’un des dilemmes auxquels sont régulièrement confrontés les concepteurs de MOOC : edutainment versus formalisme académique. Faut-il séduire l’Internaute qui est en chacun de nous en s’adaptant à la culture du Web, ou bien se calquer sur le style académique que l’on adopte en général face à ses étudiants ?

Les gens qui suivent les MOOC sont des Internautes avant d’être des apprenants, et si l’on veut fidéliser un internaute, il faut le séduire. Je vous explique comment je vois le problème, à travers quelques commentaires sur l’évolution de l’Open Education, un concept qui a fait des pas de géant avec l’arrivée des MOOC. Avant, ce concept rimait avec « Powerpoints imbuvables », vidéos d’amphis mal cadrées et prises de notes décousues d’étudiants. Il fallait soi-même se constituer ses activités et son calendrier à partir des éventuels devoirs proposés. Bref, le parcours du combattant. Les enseignants pensaient leurs ressources et leurs cours pour les étudiants qu’ils avaient en face d’eux, et en diffusaient des fragments. Les rares internautes suffisamment courageux pour apprendre de cette manière faisaient avec ce que l’on voulait bien leur donner.

Avec les MOOC, on a changé de logique. Je n’irais pas jusqu’à dire que l’on fait passer l’internaute en premier, mais les teasers comme celui du Creative Box montrent que c’est à lui que l’on s’adresse avant tout. Le passage du cours filmé au MOOC va au-delà d’une simple amélioration de la qualité des vidéos diffusées, c’est un changement de posture assez radical. La réduction de la durée des vidéos fait partie de cette démarche. Elles ne font maintenant que quelques minutes là où elles duraient fréquemment plus d’une heure. A mes yeux, c’est un peu dans cette démarche que s’inscrit la mise au point de teasers comme ceux du MOOC Creative Box. Chacun doit y mettre du sien. Pour l’internaute, il faut rentrer dans le cadre parfois contraignant imposé par la formation à distance, avec des deadlines, des critères de notations, etc. Pour l’enseignant, il faut s’adapter à la culture et aux attentes des internautes (tout du moins si on veut les garder).

Bon, j’ai insisté sur le teaser, mais il y a beaucoup d’autres aspects que l’on pourrait discuter. Par exemple, vous aurez remarqué que le MOOC est organisé sur Canvas.net. Pour mémoire, c’est sur cette plate-forme américaine que la première édition du MOOC Gestion de Projet avait commencé (ah, les débuts des MOOC français, cela remonte !). Comme quoi, il continue à exister une certaine forme de diversité au sein des plates-formes de MOOC utilisées par les institutions françaises. Enfin, pour conclure, vous noterez le double niveau de certification correspondant à deux niveaux d’engagement (le parcours « découverte » et le parcours « créatif »). C’est un grand classique qui a fait ses preuves, car il permet de satisfaire à la fois ceux qui ont peu de temps à consacrer à la formation et ceux qui veulent s’engager de manière conséquente. Je conseille cette approche pour l’avoir testée avec succès de nombreuses fois. Voilà voilà, c’est tout ce que je voulais vous dire pour aujourd’hui. Si jamais j’avais le temps (i.e., si je n’avais pas cette satanée thèse à rédiger), je le suivrais probablement. Mais ce n’est pas le cas, je souhaite donc bonne chance à ceux qui se lancent dans l’aventure.

Be Sociable, Share!

3 Comments

Filed under Non classé

3 Responses to Creative Box : le nouveau MOOC « Innovation » de l’ESSCA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *